lundi 10 août 2015

Smash Cake Shooting !


Hello !
Un post très spécial pour aujourd'hui ! Comme vous le savez (peut-être ;)) je travaille à Cupcake Berlin en tant que "froster", c'est-à-dire que je m'occupe du glaçage et de la décoration des gâteaux. Il y a quelques mois nous avons eu une commande un peu particulière : un cupcake géant pour un "smash cake shooting" avec des bébés. Un concept très en vogue aux USA... En tout cas, c'est amusant, et les photos le sont également ! Les jumeaux Till et Emil sont adorables, et le travail de Norma mi Sol super. Je vous laisse découvrir tout ça :)








Retrouvez d'autres photos de Norma mi Sol sur son site Internet, et suivez-la sur sa page Facebook !
Z.

dimanche 19 juillet 2015

Tarte aux abricots, parfumée au miel et au romarin

 

J'adore les abricots. Ça me rappelle les été dans le sud, chez mes cousines... On allait au "marché aux fruits" et on ramenait des cageots entiers de fruits bien juteux et colorés. J'ai aussi travaillé plusieurs été dans la Drôme au calibrage des abricots, des pêches et des nectarines... travail à la chaîne pendant des heures... mais je n'ai pas perdu le goût des fruits, heureusement ! Maintenant j'habite à Berlin, et ce n'est pas évident d'acheter de bons abricots, murs et odorants. La semaine dernière j'ai eu de la chance et j'en ai trouvé des français... alors une belle tarte s'imposait :)

J'ai choisi de pocher les abricots avec du miel et du romarin, et je suis conquise par ce mélange de goûts. J'ai décidé de les étaler sur une crème pâtissière cuite (donc un flan), mais vous pouvez aussi la laisser crue : dans ce cas là, suivez la recette de la tarte aux fraises (ICI !). C'est selon les goûts... ;)


Pour un cercle de 26cm de diamètre
(8 personnes - enfin... à deux on la mange très vite aussi... !)

Pour la pâte sucrée :
  •  120gr de beurre mou
  • 1 oeuf
  • 75gr de sucre glace
  • 1 pincée de sel
  • 250gr de farine T55
Pour la garniture :
  • 300gr de lait entier (vous pouvez aussi, pour une crème plus riche, faire par exemple 1/3 de crème fleurette, 2/3 de lait)
  • 2 oeufs
  • 50gr de sucre semoule
  • 25gr de Maïzena
  • 2 càc d'extrait de vanille bourbon (ou deux gousses de vanille)
  • 30gr de beurre mou
  • 1kg d'abricots (900gr dénoyautés) 
  • 4 càs de miel
  • 3 càc de romarin

 
- Commencez par la pâte : Si vous utilisez un robot pâtissier, utilisez la feuille ;) Battez le beurre mou pour le crémer, puis ajoutez l’œuf et mélangez bien jusqu'à ce que la préparation devienne homogène. Ajoutez la pincée de sel et le sucre glace, et mélangez bien à nouveau. Finissez avec la farine : travaillez rapidement votre pâte pour incorporer la farine sans développer le gluten (afin d'éviter que les bords de la pâte ne se rétractent à la cuisson ;) ). Formez une boule, filmez et réservez au frais pour au moins une heure (et deux jours max - vous pouvez aussi congeler sans problème votre pâte).




 
- La crème pâtissière : Mélangez les œufs, le sucre et la maïzena. Faites bouillir le lait (coupé ou non avec de la crème) avec la vanille et ajoutez le mélange chaud à la préparation afin de la diluer. Remettez le tout dans une casserole à fond épais et  faites épaissir sur feu moyen en remuant sans cesse avec un fouet. Stoppez la cuisson quand le mélange a suffisamment épaissi pour que le fouet laisse des traces de son passage et que les premiers bouillons apparaissent. Ajoutez hors du feu le beurre mou et mélangez bien. Filmez au contact (c'est important, sinon une croûte va se former) et laissez refroidir.
 
- Les abricots pochés : Lavez les abricots, coupez les en deux et ôtez les noyaux. Faites les revenir dans une poêle anti-adhésive avec le miel et le romarin en remuant de temps en temps. Les abricots doivent être fondants, bien imbibés, le miel doit commencer à caraméliser. Attention tout de même à ce que ça ne vire pas à la compote...
 
 

 
- Abaissez la pâte sur un plan de travail fariné en prenant garde à ce que la pâte n'accroche pas dessus. Foncez votre cercle, piquez le fond de tarte avec une fourchette, recouvrez de papier cuisson et de pois et enfournez dans le four préchauffé à 200°C pendant 10 min. Sortez ensuite la pâte du four, enlevez les poids et le papier sulfurisé, étalez la crème pâtissière et poursuivez la cuisson pendant 10 à 15min à 170°C.
Si vous choisissez de ne pas faire cuire la crème pâtissière, n'enlevez pas la pâte du four, baissez au lieu de cela la température à 170°C et poursuivez la cuisson en faisant bien attention à la coloration de votre pâte, qui doit être juste dorée. Décerclez et laissez refroidir.

Disposez harmonieusement les fruits pochés et ajoutez le jus restant de la poêle s'il y en a. Régalez-vous !


Délicieusement-vôtre,
Z.

Tarte aux fraises



Après une longue absence, je suis de retour avec une recette colorée et alléchante ! Entre les exams, le mémoire et le travail, j'avais vraiment la tête ailleurs... J'ai beaucoup "pâtissé", mais je ne pensais plus à partager ça sur le blog. Et c'est dommage, car vraiment, ne loupez pas cette tarte ! Mais je suis à présent de retour, et je compte bien vous en mettre plein les papilles :) ;)

Cette tarte aux fruits est archi simple, mais la simplicité a du bon. Généreuse et ensoleillée, tout ce que j'aime... J'ai ajouté des feuilles de menthe pour la déco et la couleur, et en plus ça apporte un apport gustatif super. J'adore la fraise et la menthe mélangées ensemble, ça c'est un mariage qui marche. Avec des jolies fleurs réalisées avec de la pâte à sucre, c'est bien aussi... ;)


Pour un cercle de 26cm de diamètre
(8 personnes - enfin... à deux on la mange très vite aussi... !)

Pour la pâte sucrée :
  •  120gr de beurre mou
  • 1 oeuf
  • 75gr de sucre glace
  • 1 pincée de sel
  • 250gr de farine T55
Pour la garniture :
  • 300gr de lait entier (vous pouvez aussi, pour une crème plus riche, faire par exemple 1/3 de crème fleurette, 2/3 de lait)
  • 2 oeufs
  • 50gr de sucre semoule
  • 25gr de Maïzena
  • 2 càc d'extrait de vanille bourbon (ou deux gousses de vanille)
  • 30gr de beurre mou
  • 600 à 700gr de fraises


- Commencez par la pâte : Si vous utilisez un robot pâtissier, utilisez la feuille ;) Battez le beurre mou pour le crémer, puis ajoutez l’œuf et mélangez bien jusqu'à ce que la préparation devienne homogène. Ajoutez la pincée de sel et le sucre glace, et mélangez bien à nouveau. Finissez avec la farine : travaillez rapidement votre pâte pour incorporer la farine sans développer le gluten (afin d'éviter que les bords de la pâte ne se rétractent à la cuisson ;) ). Formez une boule, filmez et réservez au frais pour au moins une heure (et deux jours max - vous pouvez aussi congeler sans problème votre pâte).
- Abaissez la pâte sur un plan de travail fariné en prenant garde à ce que la pâte n'accroche pas dessus. Foncez votre cercle, piquez le fond de tarte avec une fourchette, recouvrez de papier cuisson et de pois et enfournez dans le four préchauffé à 200°C pendant 10 min. Baissez ensuite à 170°C et poursuivez la cuisson en faisant bien attention à la coloration de votre pâte, qui doit être juste dorée. Décerclez et laissez refroidir.



 
- La crème pâtissière : Mélangez les œufs, le sucre et la maïzena. Faites bouillir le lait (coupé ou non avec de la crème) avec la vanille et ajoutez le mélange chaud à la préparation afin de la diluer. Remettez le tout dans une casserole à fond épais et  faites épaissir sur feu moyen en remuant sans cesse avec un fouet. Stoppez la cuisson quand le mélange a suffisamment épaissi pour que le fouet laisse des traces de son passage et que les premiers bouillons apparaissent. Ajoutez hors du feu le beurre mou et mélangez bien. Filmez au contact (c'est important, sinon une croûte va se former) et laissez refroidir.
- Étalez la crème froide sur le fond de tarte également refroidi. Lavez, équeutez et coupez les fraises en deux, et disposez-les harmonieusement... Voilà !



Profitez bien de votre été !
Z.

vendredi 24 avril 2015

Eclairs au chocolat


Vous l'avez compris, ma nouvelle lubie du moment en pâtisserie, c'est les éclairs : je vous avais déjà proposé mes recettes d'éclairs au café et à la crème de marron, et maintenant c'est au tour de ceux au chocolat ! Un vrai classique :-) C'est simple, je n'arrive jamais à me lasser des éclairs... 

Et en plus, c'est sympa à offrir quand on est invité á un dînner, non ? :-)


Pour la recette de la pâte à choux, je vous invite à lire cet article du blog - clic clic - : c'est toujours cette recette que j'utilise pour les éclairs, et avec celle-ci je ne loupe jamais ma cuisson ! (adieux les choux qui retombent quelques minutes après la sortie du four...). La recette est prévue pour env. 10 éclairs, après tout dépend bien sûr de la taille que vous souhaitez.


Pour la crème pâtissière au chocolat, je vous promets, c'est archi simple ! On réalise tout simplement une crème pâtissière nature et on la parfume avec une cuillère à soupe bien bombée de cacao amer en poudre. Pour le "pas à pas" en images, vous pouvez aller sur l'article de la crème pâtissière au café - clic clic -, et simplement remplacer le café soluble par le cacao, à la fin de la recette. Mais voici tout de même un petit rappel :

  • 150gr de lait entier
  • 1 œufs entiers (taille M)
  • 25gr de sucre en poudre
  • 12gr de Maïzena - ou de poudre à flan à la vanille
  • 15gr de beurre mou
  • 1 càs de cacao amer

  1. Fouettez les oeufs, le sucre et la Maïzena
  2. Faites tiédir le lait et ajoutez environ la moitié à la préparation. Fouettez à nouveau puis versez le mélange dans la casserole avec l'autre moitié du lait. Remuez bien la préparation. Elle va s'épaissir assez rapidement grâce à la Maïzena ou à la poudre à flan !
  3. Une fois que la préparation a bien épaissi, ajoutez hors du feu le beurre mou (coupé en dés - il s'intègrera ainsi plus facilement) et le cacao amer. Mélangez bien et étalez la préparation sur un petit plateau ou un plat et filmez au contact. Laissez refroidir complètement et conservez au frigidaire. En refroissisant, la crème va s'épaissir encore davantage. Fouettez-la de nouveau juste avant de l'utiliser.
Il vous suffit ensuite de remplir vos éclairs et de les glacer ! Pour le glacage au fondant pâtissier, comme je l'avais déjà indiqué dans la recette des éclairs à la crème de marron, vous pouvez soit utiliser du fondant acheté (c'est juste un peu difficile à trouver), ou le réaliser vous-même (je vous recommande dans ce cas là cette recette : clic clic). Il faudra dans tous les cas le faire chauffer au bain marrie en l'assouplissant avec un peu de sucre de canne liquide ou un sirop de sucre (faites bouillir 25gr d'eau et 20gr de sucre et laissez refroidir), en veillant à ce que la température ne dépasse surtout pas les 37°C, afin qu'il reste brillant et utilisable (l'idéal étant 30°C). Une fois le fondant assoupli, parfumez-le avec une càs rase de cacao amer et glacez les éclairs :)


Bon appétit !
Z.

jeudi 16 avril 2015

Tartelettes à la mangue & mousse rhum-coco



J'adore découvrir de nouveaux blogs et sites culinaires, et la semaine dernière, j'ai été conquise par la page Sucre d'orge & pain d'épices, qui regorge de pâtisseries élégantes et raffinées ! C'est simple, j'ai envie de tout tester... Faites vraiment attention si vous visitez cette page, car vous risquez d'y passer des heures !
Quand j'ai vu la version du Fantastik "façon Pina Colada" de Sidorine, j'ai eu super envie de tester sa mousse rhum-coco. J'avais des amis qui venaient le soir, et je voulais un dessert léger (car on mangeait une raclette, hum hum) et frais. C'était parfait ! Alors merci Sucre d'orge & pain d'épices :)

Pour la pâte sucrée, je vous invite à consulter cet article du blog : ICI !

Pour 7 tartelettes (8cm de diamètre) :
- 1 pâte sucrée
- 2 grosses mangues bien mûres
- 1 zeste de citron vert
- 7 càc de noix de coco
- 200gr de crème de coco
- 20gr de rhum blanc
- 3 feuilles de gélatine
- 1 blanc d'oeuf
- 60gr de sucre
- 30gr d'eau
- 75gr de crème fleurette

Pour la mousse rhum-coco de Sidorine :  
  • Faites ramollir la gélatine dans de l'eau froide. Dans une casserole, portez à ébullition le rhum et 80gr de crème de coco. Enlevez du feu puis ajoutez la gélatine (essorée à la main), le reste de crème de coco et mélangez bien. Laissez reposer 3h au frigidaire pour que le mélange fige.
  • Après ces trois heures de repos, placez la crème fleurette, les fouets et le bol de votre batteur au congélateur pour qu'ils refroidissent bien (c'est nécessaire pour bien monter la chantilly)
  • Préparer une meringue à l'italienne : faites chauffer dans une casserole l'eau et le sucre en surveillant la température : dès que celle-ci commence à monter à 110°C, commencez à battre le blanc en neige (donc, préparez tout bien avant pour être rapide !). Quand la température atteint 115°C, versez le sucre en filet dans le blanc en neige tout en continuant à battre. Battez et battez encore, jusqu'à le mélange refroidisse et devienne bien brillant (env. 10 min). Réservez.
  • Montez la crème froide en chantilly bien ferme.
  • A l'aide d'un mixeur plongeant, mixez le mélange coco-rhum et ajoutez-y la chantilly, puis la meringue italienne, en mélangeant délicatement à l'aide d'une maryse. Réservez.
Les fonds de tartes :
  • Foncez vos moules à tartelettes et laissez-les refroidir une heure au frigidaire. 
  • Préchauffez ensuite le four, piquez vos fonds de tartes avec une fourchette et faites-les cuire à 180°C (env. 15min) en surveillant bien la cuisson : vos tartelettes doivent être bien dorées. Laissez-les tranquillement refroidir sur une grille !
Montage :
  • Lissez les bords de vos tartelettes à l'aide d'un tamis ou d'un économe (la petite astuce qui fait la différence !)
  • Saupoudrez chaque fond de tarte d'1 càc de noix de coco râpée, puis coupez la mangue en lamelles et garnissez-en les tartelettes.
  • Pochez la mousse rhum-coco (si besoin, fouettez-là délicatement avant de la mettre dans la poche à douille) et décorez avec des morceaux de mangue et le zeste de citron vert. Voilà !
Dans l'idéal, réservez les tartelettes deux heures au frais avant de les servir...

Bon appétit :)
Z.